Triumph, Kawa, Victory, Moto GT Riders Languedoc Pyrénées-Orientales
La bienvenue à tous , Forum ouvert à tous types de Motos sans exception .

Triumph, Kawa, Victory, Moto GT Riders Languedoc Pyrénées-Orientales

Passionnés de Motos GT et Randonnées
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Inscriptions libres, participations aux balades libres, Forums de discussions libres

Partagez | 
 

 Dégradation de l'essence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lepopy

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 59
Localisation : Hautes Alpes

MessageSujet: Dégradation de l'essence   Mer 16 Nov - 19:14

Comme il n'y a pas de page trucs et astuces mécaniques je poste là, au modo de remettre à sa place. 

A l'approche de l'hiver certains ne roulerons plus, donc voici quelques conseils : 

"Conservation du super SP 95 et SP 98 

Si l’essence est consommée dans un délai inférieur à 3 mois, généralement il n’y a aucun souci (modification peu importantes) 

Passé ce délai, le carburant subit des modifications chimique inexorable et sa composition se modifie avec le temps. 

Il existe 3 stades distincts et indissociables pendant la période de stockage dans un réservoir ou un bidon …. (Entre 3 et 10 mois de stockage) 

La volatilité, l’évaporation, l’oxydation 

La volatilité est le pouvoir qu’a le carburant de se transformer en vapeurs, ce sont ces vapeurs qui s’enflamment dans la chambre de combustion. Elles dépendent de la température et du lieu de distribution (dépends de la latitude, commun aux USA… On parle de carburant été et de carburant hivers. Plus volatile en hivers qu’en été cela rends les démarrages plus facile) 
L’indice d’octane chute lentement, jours après jours. 

L’évaporation est une conséquence de la volatilité .Dans les réservoirs des véhicules les variations de températures jour/nuit forment un cycle. À cause de ces cycles les gaz volatiles sortent par les évents, on dit que les réservoirs « respirent ». Dans le réservoir le volume initial diminue lentement. D’autre part un autre phénomène apparaît ; lors de ces « respirations » de l’air +- humide entre dans le réservoir, il se crée alors de la condensation sur les parois du réservoir (cycle chaud /froid), apparition progressive du point de rosé, de fines gouttelettes d’eau se forment sur les parois, cette eau, plus lourde que l’hydrocarbure coule dans le fond du réservoir et contamine celui-ci .….en même temps, la partie de réservoir (métallique) émergée subit de la corrosion (rouille) au processus récurent…. Le réservoir est bon pour une restauration complète…ou son remplacement !!! 

L’oxydation est alors en marche…..en effet ; la partie du liquide en contact avec cette masse d’air entretien une réaction d’oxydation avec l’oxygène de l’air, il se crée des radicaux libres suivit d’une polymérisation des oléfines ce qui provoque l’apparition de gommes…. (la teneur en gomme actuelle doit être au maximum de 5 mg/ 100ml, mais cette norme ne précise pas sa stabilité dans le temps). 
Les gommes sont des particules de couleur et consistance de type caramel mou, a l’odeur forte, type goudron, elles se diluent difficilement. 
Au bout de 10 à 12 mois dans un réservoir, l’essence a changé d’odeur (rance) de couleur, (brun rouge) et d’indice d’octane (plus faible) elle a tendance à s’enflammer moins facilement ou pas du tout ! D’autre part il y a contamination ; par l’eau de condensation (1g d’eau / litre d’air, donc un air chargé d’humidité fait baisser l’indice d’octane de 0.25 a .032 MON) et par la rouille des parois qui pollue le carburant …ce carburant n’est plus bon a utiliser. 

Ces phénomènes sont fréquent surtout si il s’agit de carburant de basse qualité…les carburants que l’on trouve dans les stations de renommée internationales sont en général « gavés » d’additifs et sont moins sensible… 


Cependant, au delà de 12 mois de stockage, les désagréments vont se multiplier. Le carburant dénaturé, vieux, rance, provoque la désagrégation des caoutchoucs (membranes, durits etc.) et peut aboutir au blocage des soupapes d’admission : 
La gomme résiduelle (teneur normalisé a 5mg/l) est véhiculée par le carburant pendant les phases de temps moteurs, celle-ci se concentre et se dépose entre autre sur la queue de soupapes et les guides pouvant coller littéralement l’ensemble. Tant que le moteur est chaud il n’y a pas collage, dès que le moteur est refroidi, la polymérisation s’effectue et la gomme durcie. Cette gomme est facilement identifiable. Couleur brun rouge, consistance proche du caramel dur, odeur caractéristique, il est très difficile de la supprimer. Elle ne se dilue pas. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer99

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 10/11/2016

MessageSujet: Re: Dégradation de l'essence   Mer 23 Nov - 20:42

Intéressant donc hivernage en mode 0 essence dans le réservoir ?  ou démarrer la moto régulièrement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lepopy

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 59
Localisation : Hautes Alpes

MessageSujet: Re: Dégradation de l'essence   Mer 23 Nov - 20:50

préférence pour mode hivernage réservoir plein, vue la région ou tu habites un petit tour de temps en temps et re plein ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer99

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 10/11/2016

MessageSujet: Re: Dégradation de l'essence   Mer 23 Nov - 21:18

@lepopy a écrit:
préférence pour mode hivernage réservoir plein, vue la région ou tu habites un petit tour de temps en temps et re plein ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dégradation de l'essence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dégradation de l'essence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dégradation anormale des sièges en cuir
» recours pour une dégradation mécanique lors du contrôle tech
» Lunettes polarisantes
» Madame PECRESSE veut nous crever les pneus...
» Roue 406 à roulement grippé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Triumph, Kawa, Victory, Moto GT Riders Languedoc Pyrénées-Orientales :: Outillage et accessoires-
Sauter vers: